Nous considérons le vote comme un élément important du processus d'investissement et nous nous sommes dotés d’une politique de vote formelle et réfléchie depuis 1994.

Nous avons explicitement intégré la communication et la performance de la responsabilité d’entreprise dans notre vote depuis 2001 – étant l’un des premiers gérants d’actifs à le faire au niveau mondial. Notre politique de vote sur la gouvernance d’entreprise et la responsabilité d’entreprise est revue chaque année et approuvée par le Conseil d’administration d’Aviva Investors et du Groupe Aviva.

Au cours de l’année 2017, nous avons voté lors de 4 151 réunions, soit 92 % des assemblées où nous étions légalement autorisés à le faire je supprimerai cette partie. Les réunions sans vote sont principalement dues aux surcoûts liés au vote non justifiés par l’apport d’un bénéfice aux clients.

Nous votons contre les propositions qui selon nous, ne sont pas dans l'intérêt de nos clients, lorsque les équipes de Direction, la stratégie, la surveillance et la communication de l’information soulèvent des préoccupations, ou pour refléter les résultats décevants des engagements précédents. En 2017, nous avons voté contre 12 501 propositions de gestion (25,8 %) et soutenu 646 résolutions d’actionnaires (55 %). Toutefois, 114 de ces résolutions d’actionnaires ont été effectivement approuvées par la direction et proposées par les principaux actionnaires (fréquemment en Chine).

Voici deux exemples illustrant notre vote en faveur du changement relatif à la diversité du conseil et au réchauffement climatique.

Diversité des conseils d'administration – placer les entreprises devant leurs responsabilités

Nous sommes fiers de faire partie du ''Investor Group for the 30% Club'' qui a été lancé sous forme de campagne au Royaume-Uni dans le but d'atteindre un minimum de 30 % de femmes siégeant aux conseils d'administration et occupant des postes de cadres dirigeants dans les entreprises du FTSE-100 d'ici 2020. Le large soutien apporté à cette initiative a conduit le "30% Club" à élargir son spectre aux entreprises du FTSE-350.

Aviva Investors a été l'un des premiers gérant d'actifs à intégrer l’évaluation de la diversité des conseils d'administration à son approche de vote au Royaume-Uni. Notre politique de vote a notamment ciblé le président du comité de nomination en indiquant notre volonté de voter contre sa réélection et l'approbation du rapport et des comptes si les progrès en matière de diversité étaient jugés insuffisants.

En 2017, nous avons voté contre le rapport et les comptes de 42 sociétés du FTSE 350 et de sept administrateurs en raison des inquiétudes portant sur le manque de représentation féminine aux conseils d'administration. Même si ce chiffre est plus élevé que ce que nous avions espéré, nous sommes ravis que 32 entreprises aient changé la composition de leur conseil d’administration et leurs politiques en matière de diversité de manière assez satisfaisante pour envisager de soutenir leurs propositions, après avoir voté contre.

En 2018, notre politique de vote en faveur de la diversité doit être appliquée au-delà du Royaume-Uni pour inclure les plus grandes entreprises américaines et européennes.

Exxon — volte-face du géant pétrolier sur le climat

Les résolutions proposées par les actionnaires font généralement l’objet d'une opposition par l'équipe de Direction et peuvent couvrir un ensemble de sujets, notamment les questions environnementales, sociales et de gouvernance. Aviva Investors bénéficie d’une longue expérience concernant le dialogue avec le dialogue avec le Management au sujet des propositions d'actionnaires et le soutien des résolutions lorsque nous jugeons qu’elles encouragent des comportements d'entreprise plus responsables.

La société Exxon Mobil en est un parfait exemple. Aviva Investors collabore avec Exxon sur sa stratégie climatique depuis plusieurs années. Traditionnellement, Exxon figure parmi les quelques géants pétroliers à soutenir publiquement des politiques robustes en matière de réchauffement climatique et à fournir au marché des informations pertinentes pour les investissements. Nous avons participé à un certain nombre d'initiatives collaboratives visant à faire pression sur la direction pour qu'elle adopte une approche plus progressiste, y compris un dialogue mené par les commissaires de l’Église d'Angleterre.

Un certain nombre de résultats positifs ont été obtenus grâce à l’engagement collectif, dont la publication par Exxon d’une déclaration publique de soutien à l’accord de Paris sur le climat. Cependant, le jalon le plus important s'est produit lors de l'assemblée générale annuelle de 2017, avec la déposition d'une proposition d'actionnaire exigeant d’Exxon qu'elle publie une évaluation annuelle des impacts à long terme des accords mondiaux sur le climat sur le portefeuille. Aviva Investors a soutenu la proposition ainsi que 62 % des autres actionnaires.

En février 2018, Exxon a publié son premier rapport en réponse à cette proposition d’actionnaires. L’entreprise a également publié un nouveau rapport de synthèse sur l'énergie et le carbone, parallèlement à ses dernières perspectives sur l’énergie. Son rapport comprend désormais des analyses d'impact d’une hausse de la température de 2 degrés ainsi qu'une analyse de sensibilité du portefeuille selon divers scénarios d'offre et de demande tels que le développement des voitures électriques. Nous saluons les mesures positives que l'entreprise a adoptées jusqu'à présent, et nous sommes confiants dans l'idée que cela intensifiera la pression sur les retardataires du secteur, les contraignant à améliorer leur propre attitude et leurs publications sur les questions climatiques.