L'effet Tinder sur l'immobilier

Il peut être difficile de percevoir comment la société, et par conséquent la façon dont nous utilisons l'immobilier, sont en train d’évoluer. Parfois, des tendances structurelles majeures ne sont pratiquement pas perceptibles, explique Chris Urwin.

Swipe right: The Tinder effect on real estate

Investir, c'est développer des visions concurrentes de l'avenir. Les estimations de valeur d'un actif intègrent ainsi différentes perspectives à l’échelle macroéconomique, du marché et de l'actif lui-même. Étant donnée la nature de long terme de l'immobilier, il est essentiel de comprendre les tendances structurelles et les thèmes macroéconomiques qui sont à l'œuvre. Par exemple, les investisseurs immobiliers d'aujourd'hui peuvent tirer parti d'une connaissance approfondie des dynamiques démographiques, des innovations technologiques, et de l'évolution du marché du travail.

Cependant, il n'est pas toujours facile d'identifier ces tendances structurelles majeures. Si on met de côté l'année 2020, le changement est généralement progressif : nos vies ne changent pas de façon spectaculaire d'une année à l'autre. Mais elles évoluent de manière significative de décennie en décennie.

Il peut être difficile de percevoir comment la société, et par conséquent la façon dont nous utilisons l'immobilier, sont en train d’évoluer. Parfois, des tendances structurelles majeures ne sont pratiquement pas perceptibles, même lorsqu'elles concernent un sujet aussi important que la façon dont nous rencontrons la personne avec laquelle nous choisissons de passer le reste de notre existence.

Les changements qui ont révolutionné les rencontres devraient avoir un impact significatif sur l'investissement immobilier

Traditionnellement, les partenaires se rencontraient la plupart du temps grâce à des mises en relations par des amis ou des membres de la famille, ou sur le lieu de travail. Aujourd'hui, comme le souligne un récent rapport de Tyro Capital Management, la plupart des nouvelles relations commencent en ligne. Grâce à l'utilisation toujours plus forte des smartphones, ce qui était un tabou culturel est devenu une norme culturelle.

Avec l'essor des applications de rencontres, les coûts associés à la recherche du candidat idoine ont considérablement diminué, tandis que l'offre de bons partenaires potentiels s'est considérablement élargie. Il est facile et rapide de trouver un rendez-vous prometteur parmi une offre quasiment illimitée de candidats. Et les risques liés à ces rencontres sont moins élevés qu’auparavant. Les rencontres en ligne sont, notamment, plus sûres pour les femmes. Les rejets ont lieu virtuellement plutôt qu'en personne, et les éventuels rendez-vous physiques peuvent être approuvés en amont. Et si un candidat ne convient pas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter de le revoir au bureau ou lors d’une sortie entre amis.

Le monde de Tinder et Bumble peut sembler très éloigné de l'immobilier, mais les changements qui ont révolutionné les rencontres vont aussi avoir un impact significatif sur l'investissement immobilier, et ce de trois manières.

Premièrement, les rencontres en ligne constituent un facteur sous-estimé qui détermine la formation des ménages. Les gens se marient et fondent une famille plus tard dans la vie.  L'incertitude économique et le coût élevé du logement sont souvent présentés comme les principales raisons de cet engagement tardif. Ce sont certes des facteurs importants, mais ce ne sont pas les seuls.

Le nombre croissant d’opportunités de rencontres à moindre coût incite les gens à être plus sélectifs dans le choix de leur partenaire. Le dilemme entre se contenter d'un candidat moyen et risquer d'être éconduit est ainsi réduit. Cela a pour effet d'allonger le nombre moyen d'années de célibat. Cela aura aussi pour effet d'accroître la demande de certains types de logements - des appartements de location destinés aux jeunes professionnels par exemple.

Mais tout n'est pas positif pour la demande d'appartements. Les logements destinés aux familles éclatées et aux parents divorcés pourraient subir une baisse d’intérêt. La forte adéquation que permettent les rencontres en ligne est l'une des raisons pour lesquelles les taux de divorce sont en baisse et devrait continuer à reculer.

La technologie réduit la nécessité pour les gens de partager le même espace physique

Deuxièmement, les rencontres en ligne ont un impact significatif sur l'attractivité des villes. Historiquement, la proximité d'un grand bassin de rencontres potentielles attirait les gens vers les villes. Pour certains jeunes, les applications de rencontres renforceraient l'attrait de ces grands « réservoirs » de partenaires et donc des villes. D'autres peuvent, en revanche, se contenter de vivre dans des villes plus petites maintenant que le marché des rencontres est plus efficient.

Prises isolément, ces tendances ne sont pas de nature à transformer les perspectives d'investissement, mais elles pourraient gagner en importance une fois combinées aux autres moyens par lesquels la technologie réduit la nécessité pour les gens de partager le même espace physique. Une plus grande capacité à travailler à domicile plutôt qu'au bureau illustre ce phénomène. Le développement de la socialisation virtuelle est un autre exemple. Partager une bière virtuelle via Zoom est probablement moins agréable personne, mais les jeux en ligne peuvent fournir un excellent forum pour échanger avec des amis à distance. La socialisation, plutôt que le jeu, est souvent l'objectif principal : considérez, par exemple, Fortnite comme un lieu de rencontres et non un jeu. 

Enfin, les rencontres en ligne changent les lieux de socialisation dont nous avons besoin. Les bars et les boîtes de nuit restent populaires, mais y passer du temps dans l'espoir de rencontrer quelqu'un qu’on ne connait pas est de moins en moins fréquent. Par conséquent, les propriétaires de biens immobiliers pourraient envisager de réduire leur exposition à ce type d’occupants. Ils peuvent trouver des sources de revenus plus intéressantes auprès d'occupants dont les lieux de vie leur permettent de mieux organiser les sorties nocturnes. Dans cette optique, le secteur de la restauration décontractée haut de gamme pourrait mieux résister que beaucoup ne le pensent. La socialisation compétitive devrait continuer à se développer : les opérateurs de loisirs offrant des expériences riches et uniques devraient bénéficier de cette tendance structurelle.

Tinder prétend être « plus qu'une application de rencontres. C'est un mouvement culturel ». Pour une fois, il ne s'agit pas d'un simple slogan marketing. Les investisseurs immobiliers feraient bien de comprendre comment le phénomène du « Faire glisser à droite » peut les aider dans leur recherche du parfait actif immobilier.

Vous souhaitez recevoir plus de contenus comme celui-ci ?

Inscrivez-vous pour recevoir nos publications sur l’économie et les marchés.

Ce contenu est actuellement indisponible

Veuillez autoriser javascript dans votre moteur de recherche afin de visualiser ce contenu

Je certifie que je suis un client professionnel ou un investisseur institutionnel / qualifié. En soumettant ces informations, je confirme que je souhaite recevoir des actualités et publications par e-mail de la part d'Aviva Investors, en complément de tout autre abonnement par e-mail que je pourrais avoir avec Aviva Investors. Vous pouvez vous désabonner ou personnaliser vos préférences à tout moment.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Information importante

Ce document est destiné à des professionnels, conseillers financiers exclusivement. Ne doit pas être consulté par, ou présenté à, des particuliers.

Sauf indication contraire, la source de toutes les informations est Aviva Investors Global Services Limited (« AIGSL ») au 15 juin 2020. Sauf indication contraire, les points de vue et les opinions exprimés dans le présent document sont ceux d'Aviva Investors. Son contenu ne saurait être interprété comme une garantie de rendement d’un placement géré par Aviva Investors, ni comme un conseil de quelque nature que ce soit. Les informations contenues dans ce document ont été obtenues auprès de sources considérées comme fiables, mais elles n’ont fait l’objet d’aucune vérification indépendante d’Aviva Investors, et Aviva Investors ne peut en garantir l'exactitude. Les performances passées ne présagent en rien des performances futures. La valeur d’un placement et de tout revenu en découlant est susceptible de fluctuer aussi bien à la baisse qu’à la hausse, et il n’est pas garanti que l’investisseur recouvre son montant d’investissement initial. Aucun élément de ce document, y compris les références à des titres, classes d'actifs ou marchés financiers spécifiques, ne doit ou ne peut être considéré comme un conseil ou une recommandation de quelque nature que ce soit. Ce document ne constitue pas une recommandation de vendre ou d'acheter un placement quelconque. 

Pour la région Royaume-Uni et Europe, ce document a été élaboré et émis par AIGSL, entreprise de droit anglais immatriculée sous le numéro 1151805. Siège social : St Helen’s, 1 Undershaft, London EC3P 3DQ. (Londres, Angleterre) Cette entreprise est agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority (autorité des marchés du Royaume-Uni). En France, Aviva Investors France est une société de gestion de portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers, sous le n° GP 97-114, une société anonyme à Conseil d’Administration et de Surveillance, au capital de 18 608 050 euros, dont le siège social est situé 14 rue Roquépine, 75008 Paris et immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le n° 335 133 229. En Suisse, le présent document est publié par Aviva Investors Schweiz GmbH, agréé par l’autorité fédérale de surveillance des marchés financiers, la FINMA, en tant que distributeur de fonds de placement collectif.

Le nom « Aviva Investors » utilisé dans ce document désigne l'organisation mondiale des sociétés de gestion d'actifs affiliées exerçant leur activité sous le nom Aviva Investors. Chaque société affiliée à Aviva Investors est une filiale d'Aviva plc, société multinationale cotée de services financiers ayant son siège au Royaume-Uni.

Nos vues