ISR : quand la finance encourage le développement durable

Interview de Sophie Rahm, Responsable de l’ESG chez Aviva Investors France.

isr quand la finance encourage le développement durable

ISR, ESG… Derrière ces sigles parfois énigmatiques se cache une tendance de fond : la prise en compte croissante de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans les choix d’investissements. Particuliers et entreprises sont en effet de plus en plus sensibles à ces investissements responsables. Sophie Rahm, Responsable de l'ESG chez Aviva Investors France, nous explique comment la finance peut, concrètement, être un moteur de changement positif dans notre économie et notre société. 

1.      En quelques mots, pouvez-vous rappeler en quoi consiste l’Investissement Socialement Responsable (ISR) ?

L'Investissement Socialement Responsable (ISR) consiste à intégrer de façon systématique et traçable des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) à la gestion financière.

L’ISR peut prendre différentes formes :

  • la sélection des entreprises en fonction de leurs bonnes pratiques environnementales, sociales et de gouvernance ;
  • l’exclusion, qui se traduit par un retrait des portefeuilles des entreprises qui ne respectent pas certaines conventions internationales ou les entreprises de certains domaines d’activités (tabac, alcool, armement, pornographie, etc.), ou encore les exclusions basées sur les scores ESG des entreprises ;
  • l’approche thématique, qui favorise les investissements dans des entreprises du domaine du développement durable.

2.      Quelle est votre mission, en tant que gestionnaire ISR ? 

Après des décennies de construction de portefeuilles exclusivement basée sur la rentabilité future, la gestion d’actifs et les investisseurs s’initient peu à peu voire se convertissent à l’ISR et à la prise en compte systématique des considérations ESG dans les décisions d’investissement. L’idée est d’encourager des pratiques durables, sans pour autant sacrifier la performance. Nous estimons que c’est en adoptant de telles pratiques que les entreprises seront en mesure de garantir leur pérennité et, in fine, de créer de la valeur. 

3.      Aviva France s’est engagé depuis des années en faveur de l’ISR. Pourquoi est-ce important pour le Groupe ? 

Année après année, notre engagement d’assureur et investisseur responsable se confirme et se renforce. Le groupe Aviva figurait déjà en 2001 parmi les signataires fondateurs du CDP (« Carbon Disclosure Project ») et Aviva Investors a été la première société de gestion à intégrer officiellement la responsabilité des entreprises dans sa politique de vote des résolutions en Assemblée Générale. En 2006, nous étions aussi parmi les membres fondateurs des Principes pour l’Investissement Responsable des Nations unies (UN PRI). En inscrivant la responsabilité au cœur de nos processus d’investissement, nous visons d’une part à améliorer notre gestion des risques et nos performances d’investissement, et d’autre part à contribuer à la création de solutions d’investissement plus durables et adaptées aux réalités futures. 

4.      Certains fonds ISR peuvent également contribuer à financer des projets à impact positif. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Certaines de nos stratégies cherchent à identifier des sociétés qui offriront des produits et des services répondant aux défis du changement climatique. Nous investissons par exemple dans des entreprises qui permettront de maintenir une productivité agricole malgré la hausse des températures, ou d’autres qui fourniront les matériaux rares nécessaires à la production de batteries de stockage des énergies renouvelables. Une entreprise qui n’aura pas anticipé ces enjeux en adaptant son modèle de développement en subira, selon nous, les conséquences à long terme.

 La notion d’ISR est portée en France par la labellisation des fonds.

Le label ISR a été créé en 2016 avec le soutien du Ministère de l’Économie et des Finances et vise à offrir aux épargnants une meilleure visibilité sur leurs investissements en s’assurant de la transparence des processus des fonds labellisés et de l’intégration effective des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) dans leur processus de gestion.

Pour plus d’informations : https://www.lelabelisr.fr/

Information Importante

Ce document contient des éléments d'information et des données chiffrées qu'Aviva Investors France considère comme fondés ou exacts au jour de leur établissement. Sauf indication contraire, les points de vue et les opinions exprimés dans le présent document sont ceux d'Aviva Investors France. Pour ceux de ces éléments qui proviennent de sources d'information publiques, leur exactitude ne saurait être garantie.

Les analyses présentées reposent sur des hypothèses et des anticipations d’Aviva Investors France, faites au moment de la rédaction du document qui peuvent être totalement ou partiellement non réalisées sur les marchés. Elles ne constituent pas un engagement de rentabilité et sont susceptibles d’être modifiées.

Ce document ne donne aucune assurance de l’adéquation des OPC gérés par Aviva Investors France à la situation financière, au profil de risque, à l’expérience ou aux objectifs de l’investisseur. Avant d’investir dans un OPC, il est fortement conseillé à tout investisseur, de procéder, sans se fonder exclusivement sur les informations fournies dans ce document, à l’analyse de sa situation personnelle ainsi qu’à l’analyse des avantages et des risques afin de déterminer le montant qu’il est raisonnable d’investir. Aviva Investors France décline toute responsabilité quant à d’éventuels dommages ou pertes résultant de l’utilisation en tout ou partie des éléments figurant dans ce document.

Nos vues