La politique d’allocation au sein de nos fonds multi-actifs

Au sein des portefeuilles multi-actifs gérés contre des indicateurs de référence, nous avons très légèrement modifié notre politique de gestion au cours du mois. 

Sur les actions, nous sommes passés d’une opinion positive à une opinion neutre. En effet, nous estimons que le marché a intégré beaucoup de bonnes nouvelles économiques (liées à la vaccination et à la réouverture des économies) et qu’au cours des mois à venir, il devrait être de plus en plus influencé par les craintes autour de la hausse de l’inflation américaine. Les chiffres d’inflation devraient continuer à progresser et pourraient peser sur les marchés américains. De plus, même si les Banquiers centraux (américains et européens) signalent souhaiter conserver des taux directeurs à des niveaux très bas, l’éventuel futur débat autour du rythme ou des montants d’achats d’actifs pourrait perturber les marchés ou engendrer de la volatilité (*). Enfin, il nous semble que la dynamique de la croissance pourrait commencer à diminuer, en particulier aux États-Unis, au cours des mois à venir.

Le marché intègre donc beaucoup de nouvelles et nous préférons adopter une position neutre.

Nous conservons aussi une protection à la baisse des actions, au sein des portefeuilles qui peuvent détenir des protections, qui pourrait partiellement protéger les portefeuilles en cas de repli.

Sur le plan sectoriel, nous détenons une position sur l’Énergie en zone euro pour accompagner la reprise de ce secteur et aussi une position sur les semi-conducteurs américains pour miser sur le cycle de ce segment qui souffre actuellement d’une pénurie.

D’un point de vue géographique, nous restons légèrement surpondérés sur la zone euro par rapport à nos indicateurs de référence, car cette zone nous semble pouvoir bénéficier de la reprise économique mondiale et devrait pouvoir rattraper son retard de performance par rapport aux États-Unis. Au cours du mois, nous avons cédé notre position sur le Royaume-Uni. Sur les autres zones géographiques, nos positions sont neutres par rapport à nos indices de référence.

Nous conservons une position neutre sur les emprunts d’États en zone euro en termes de duration (**) par rapport à nos indicateurs de référence.

D’un point de vue géographique, nous restons sous-pondérés sur les pays « cœur » de la zone euro. Nous restons fortement positionnés sur l’Italie, qui sera le principal bénéficiaire du plan de relance européen. Nous détenons aussi une position pour miser sur l’amélioration des données économiques de la zone euro à travers les taux allemands. Cette dernière position a été renforcée au cours du mois de mai.

Sur les fonds qui peuvent détenir des obligations internationales, nous maintenons notre position pour capter l’écart de croissance entre les États-Unis et la zone euro.

Sur les obligations d’entreprises, nous conservons une opinion neutre par rapport à nos indicateurs de référence. La classe d’actifs nous semble être relativement chèrement valorisée. Certes, il existe encore un potentiel de rendement sur certaines obligations d'entreprises « Haut rendement (***) », mais nous préférons rester prudents et concentrer notre budget de risque sur les actions.

Au total, notre allocation d’actifs peut paraître neutre. Toutefois, nous considérons qu’il existe des opportunités à saisir au sein de chaque classe d’actifs.

Avertissement : la politique d’allocation présentée concerne les fonds multi-actifs gérés par Aviva Investors France (y compris les fonds profilés). L’horizon d’investissement de cette politique d’allocation est à court terme et peut évoluer à tout moment. Cette politique de gestion ne constitue donc pas une indication pour construire une allocation de long terme d’un client.

Notes :

(*) La volatilité correspond au calcul des amplitudes des variations du cours d’un actif financier. Plus la volatilité est élevée, plus l’investissement sera considéré comme risqué. 

(**) La duration correspond à la durée de vie moyenne pondérée d'une obligation ou d'un portefeuille d'obligations exprimée en années.

(***) Les obligations spéculatives à « Haut rendement » ont une note de crédit (de BB+ à D selon Standard & Poor’s et Fitch) plus faible que les obligations « Investment Grade » (notées de AAA à BBB- selon Standard & Poor’s et Fitch) en raison de la santé financière plus fragile de leurs émetteurs selon les analyses des agences de notation. Elles sont donc considérées comme plus risquées par les agences de notation et offrent en contrepartie des rendements plus élevés.

En savoir plus sur la lettre mensuelle

Les marchés

L’évolution des marchés actions et obligataires au cours du mois.

Notre scénario économique

Notre analyse de la dynamique économique des grandes zones dans le monde.

Information importante

Ce document à caractère promotionnel a été établi le 3 mai 2021 par Aviva Investors France, société de gestion de portefeuille de droit français agréée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le n° GP 97-114, Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 18 608 050 euros, dont le siège social est sis 14 rue Roquépine, 75008 Paris, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro 335 133 229. Il ne saurait être assimilé à une activité de démarchage, à une quelconque offre de valeur mobilière ou instrument financier que ce soit ou de recommandation d’en acheter ou d’en vendre. Il contient des éléments d’information et des données chiffrées qu’Aviva Investors France considère comme fondés ou exacts au jour de leur établissement. Pour ceux de ces éléments qui proviennent de sources d’information externes, leur exactitude ne saurait être garantie. Ce document ne donne aucune assurance de l’adéquation des OPC gérés par Aviva Investors France à la situation financière, au profil de risque, à l’expérience ou aux objectifs de l’investisseur. Avant d’investir dans un OPC, l’investisseur doit procéder à sa propre analyse en s’appuyant sur les conseils de son choix. Aviva Investors France décline toute responsabilité quant à d’éventuels dommages ou pertes résultant de l’utilisation en tout ou partie des éléments figurant dans ce document. Les analyses présentées reposent sur des hypothèses et des anticipations d’Aviva Investors France, faites au moment de la rédaction du document qui peuvent être totalement ou partiellement non réalisées sur les marchés. Elles ne constituent pas un engagement de rentabilité et sont susceptibles d’être modifiées. La valeur d'un investissement sur les marchés peut fluctuer à la hausse comme à la baisse, et peut varier en raison des variations des taux de change. En fonction de la situation économique et des risques de marché, aucune garantie n’est donnée sur le fait que les produits ou services présentés puissent atteindre leurs objectifs d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Le Document d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI), le prospectus ainsi que les derniers états financiers disponibles des OPC gérés par Aviva Investors France, sont à la disposition du public sur simple demande, auprès d’Aviva Investors France. Ce document ne peut être reproduit sous quelque forme que ce soit ou transmis à une autre personne que celle à qui il est adressé.