Notre scénario économique

La reprise est en cours à l’échelle mondiale, et les données telles que les indicateurs avancés (PMI*), les enquêtes de confiance auprès des ménages et des entreprises sont en hausse, y compris en Europe, malgré le prolongement des restrictions. 

Les facteurs qui fondent nos prévisions de croissance sont :

  1. la réouverture des économies,
  2. le déploiement du vaccin,
  3. la forte demande qui devrait apparaitre pour toutes les activités délaissées en 2020,
  4. un stock d’épargne accru,
  5. le soutien de la politique monétaire et budgétaire.

Toutefois, les projections de croissance doivent prendre en compte certains développements importants intervenus au cours des derniers mois. Premièrement, la croissance au quatrième trimestre 2020 a été sensiblement plus forte que prévu dans toutes les grandes économies, l’impact des restrictions ayant été moins sévère qu’attendu. Deuxièmement, les nouvelles restrictions intervenues au premier trimestre 2021, en particulier en Europe, devraient continuer à impacter l’activité économique en ce début d’année.

Au niveau mondial, nous prévoyons donc une forte croissance, d’environ 7% en 2021 : la faiblesse en Europe serait compensée par la vigueur aux États-Unis et en Chine. Les prochains mois aux États-Unis devraient être marqués par une forte progression de la consommation et une nette amélioration du marché de l’emploi. La rapidité de la campagne de vaccination permet une réouverture graduelle de l’activité. Les effets des relances budgétaires passées ne sont pas encore complètement visibles dans l’économie réelle. La Présidence Biden a déjà annoncé un nouveau plan fiscal d’environ 4 000 milliards de dollars (dont 2 250 ont été dévoilés fin mars), centré sur les infrastructures et la réduction des inégalités. Contrairement aux précédents, ce plan devrait être partiellement financé avec des hausses d’impôts étalées sur plusieurs années. En dehors des États-Unis, de nombreux gouvernements prévoient d’augmenter les dépenses d’infrastructures publiques, ainsi que dans d’autres domaines, afin de stimuler la croissance future. Dans les dépenses d’infrastructures, l’accent est mis sur la transition écologique et numérique.

Les prix à la consommation commencent à progresser en raison de facteurs temporaires (tels que les prix de l’énergie) qui devraient pousser l’inflation au-dessus de la cible dans la plupart des grandes économies.  L’impact de cette tendance dépendra du rythme de la reprise. Dans tous les cas, il faudra du temps pour que des pressions salariales se manifestent, notamment en zone euro. Les Banques centrales ne vont pas réagir face à une inflation temporaire. Elles devraient retarder tout resserrement de la politique monétaire jusqu’à ce que l’inflation dépasse 2 % pendant un certain temps.

(*)Les indices PMI sont des enquêtes auprès des directeurs d’achat qui indiquent une opinion positive s’ils sont supérieurs à 50 et inversement.

Inflation US en glissement annuel
Source Aviva Investors France, Bloomberg, données disponibles au 31.03.2021.

En savoir plus sur la lettre mensuelle

Les marchés

L’évolution des marchés actions et obligataires au cours du mois.

Notre politique d’allocation au sein de nos fonds multi-actifs

La politique d’allocation d’actifs mise en place de le cadre de la gestion de nos fonds.

Information importante

Ce document à caractère promotionnel a été établi le 1er avril 2021 par Aviva Investors France, société de gestion de portefeuille de droit français agréée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le n° GP 97-114, Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 18 608 050 euros, dont le siège social est sis 14 rue Roquépine, 75008 Paris, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro 335 133 229. Il ne saurait être assimilé à une activité de démarchage, à une quelconque offre de valeur mobilière ou instrument financier que ce soit ou de recommandation d’en acheter ou d’en vendre. Il contient des éléments d’information et des données chiffrées qu’Aviva Investors France considère comme fondés ou exacts au jour de leur établissement. Pour ceux de ces éléments qui proviennent de sources d’information externes, leur exactitude ne saurait être garantie. Ce document ne donne aucune assurance de l’adéquation des OPC gérés par Aviva Investors France à la situation financière, au profil de risque, à l’expérience ou aux objectifs de l’investisseur. Avant d’investir dans un OPC, l’investisseur doit procéder à sa propre analyse en s’appuyant sur les conseils de son choix. Aviva Investors France décline toute responsabilité quant à d’éventuels dommages ou pertes résultant de l’utilisation en tout ou partie des éléments figurant dans ce document. Les analyses présentées reposent sur des hypothèses et des anticipations d’Aviva Investors France, faites au moment de la rédaction du document qui peuvent être totalement ou partiellement non réalisées sur les marchés. Elles ne constituent pas un engagement de rentabilité et sont susceptibles d’être modifiées. La valeur d'un investissement sur les marchés peut fluctuer à la hausse comme à la baisse, et peut varier en raison des variations des taux de change. En fonction de la situation économique et des risques de marché, aucune garantie n’est donnée sur le fait que les produits ou services présentés puissent atteindre leurs objectifs d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Le Document d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI), le prospectus ainsi que les derniers états financiers disponibles des OPC gérés par Aviva Investors France, sont à la disposition du public sur simple demande, auprès d’Aviva Investors France. Ce document ne peut être reproduit sous quelque forme que ce soit ou transmis à une autre personne que celle à qui il est adressé.