Notre scénario économique

Les données économiques de juin témoignent d’un fort rebond de l’activité économique au deuxième trimestre aux États-Unis et en zone euro. L’économie mondiale reste sur la voie d’une reprise économique rapide et généralisée après la pandémie de la Covid. 

Malgré les inquiétudes concernant les nouvelles variantes du virus, les restrictions ont été assouplies et le déploiement du vaccin progresse bien, ce qui permet aux économies de réouvrir plus complètement.

En outre, le renforcement des restrictions dans de nombreux pays au premier trimestre 2021 s’est avéré moins coûteux que redouté sur l’activité économique. De plus, l’extension des programmes de soutien budgétaire a permis de soutenir les revenus des ménages et la demande des consommateurs. En conséquence, nous avons révisé à la hausse nos prévisions de croissance pour 2021 afin de refléter le meilleur début d’année que prévu.

À plus long terme, nos prévisions de croissance demeurent solides pour cette année et l’année prochaine. Bien que ces perspectives restent incertaines, nous estimons que l’équilibre des risques pour la croissance est bien orienté, avec une demande toujours importante et une épargne excédentaire des ménages qui pourrait être déployée au-delà de nos estimations relativement prudentes. Nous nous attendons à ce que le pic de croissance ait lieu au deuxième trimestre 2021, lorsque l’impact de la réouverture sera probablement le plus important, avec un retour régulier à des taux de croissance trimestriels plus « normaux » d’ici la fin de 2022.

Concernant l’inflation, il faudra attendre au moins jusqu’à la fin de l’année pour que les goulots d’étranglement sur les chaînes d’approvisionnement se normalisent. Les tensions sur les prix causées par la limitation de l’offre et l’accélération de la demande seront présentes encore pendant une certaine période. Nous pensons que les pressions inflationnistes sous-jacentes seront un peu plus fortes en 2022 et 2023 qu’elles ne l’étaient avant la pandémie.

Dans notre cas central, cette situation conduirait à une inflation sous-jacente légèrement plus élevée qu’avant la période pré-Covid. Nous pensons que les risques sont orientés à la hausse compte tenu des potentielles révisions à la hausse de la demande et d’un impact potentiellement plus important sur les prix à la consommation. Les risques sont plus élevés aux États-Unis.

Malgré la hausse de l’inflation, nous nous attendons à ce que les grandes banques centrales maintiennent une politique monétaire accommodante afin d’assurer une reprise plus robuste et une augmentation durable de l’inflation réelle et des attentes d’inflation. Le nouveau cadre adopté par la Réserve fédérale en 2020 devrait la conduire à initier la hausse des taux directeurs uniquement une fois que l’inflation aura dépassé 2 % pendant un certain temps et que le plein emploi aura été atteint. Toutefois la banque centrale américaine pourrait annoncer une hausse des taux un peu plus tôt si la situation économique le justifiait. Nous nous attendons à ce que ce soit en 2023. Le débat sur le début de la réduction des programmes d’achat d’actifs restera au cœur de l’attention des marchés pendant l’été. Les annonces dépendront de la progression du marché du travail d’ici-là.

Taux de chômage aux Etats-Unis en % sur 2 ans

Evolution indicateurs financiers
Source Aviva Investors France, Bloomberg, données disponibles au 30.06.2021.

La Banque centrale européenne (BCE) devrait annoncer les résultats de sa propre revue stratégique en septembre. La BCE devrait également être plus tolérante à l’égard d’une inflation un peu plus élevée. Cependant, l’économie de la zone euro étant susceptible de prendre beaucoup plus de temps que les États-Unis pour résorber les capacités de production inutilisées et engendrer une inflation durablement plus élevée, la perspective de hausse de taux nous semble plus lointaine.

En savoir plus sur la lettre mensuelle

Les marchés

L’évolution des marchés actions et obligataires au cours du mois.

Notre politique d’allocation au sein de nos fonds multi-actifs

La politique d’allocation d’actifs mise en place de le cadre de la gestion de nos fonds.

Information importante

Ce document à caractère promotionnel a été établi le 3 juillet 2021 par Aviva Investors France, société de gestion de portefeuille de droit français agréée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le n° GP 97-114, Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 18 608 050 euros, dont le siège social est sis 14 rue Roquépine, 75008 Paris, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro 335 133 229. Il ne saurait être assimilé à une activité de démarchage, à une quelconque offre de valeur mobilière ou instrument financier que ce soit ou de recommandation d’en acheter ou d’en vendre. Il contient des éléments d’information et des données chiffrées qu’Aviva Investors France considère comme fondés ou exacts au jour de leur établissement. Pour ceux de ces éléments qui proviennent de sources d’information externes, leur exactitude ne saurait être garantie. Ce document ne donne aucune assurance de l’adéquation des OPC gérés par Aviva Investors France à la situation financière, au profil de risque, à l’expérience ou aux objectifs de l’investisseur. Avant d’investir dans un OPC, l’investisseur doit procéder à sa propre analyse en s’appuyant sur les conseils de son choix. Aviva Investors France décline toute responsabilité quant à d’éventuels dommages ou pertes résultant de l’utilisation en tout ou partie des éléments figurant dans ce document. Les analyses présentées reposent sur des hypothèses et des anticipations d’Aviva Investors France, faites au moment de la rédaction du document qui peuvent être totalement ou partiellement non réalisées sur les marchés. Elles ne constituent pas un engagement de rentabilité et sont susceptibles d’être modifiées. La valeur d'un investissement sur les marchés peut fluctuer à la hausse comme à la baisse, et peut varier en raison des variations des taux de change. En fonction de la situation économique et des risques de marché, aucune garantie n’est donnée sur le fait que les produits ou services présentés puissent atteindre leurs objectifs d’investissement. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Le Document d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI), le prospectus ainsi que les derniers états financiers disponibles des OPC gérés par Aviva Investors France, sont à la disposition du public sur simple demande, auprès d’Aviva Investors France. Ce document ne peut être reproduit sous quelque forme que ce soit ou transmis à une autre personne que celle à qui il est adressé.