3 minute read

Le secteur des soins de santé s’est redressé en 2017 et affiche des rendements nettement supérieurs à ceux du S&P 500 depuis le début de l’année, explique Richard Saldanha.*

Ce sont surtout les gains enregistrés par le secteur américain des technologies qui ont retenu l’attention récemment, mais le secteur des soins de santé des États-Unis connaît une année 2017 tout aussi vigoureuse, avec un rendement total de 21 % depuis le début de l’année, soit près du double du rendement annuel cumulatif de 11 % du S&P 500, selon les données de Bloomberg.

Ce rebond est partiellement attribuable au fait que le sentiment négatif qui régnait en 2016 a commencé à se dissiper. Le marché américain des soins de santé est le plus important au monde et les traitements coûtent souvent plus cher aux États-Unis qu’ailleurs. Durant la dernière campagne présidentielle américaine, beaucoup d’attention a été portée sur les prix exagérément élevés pratiqués par l’industrie pharmaceutique, les deux côtés de l’échiquier politique ayant indiqué qu’il était peut-être temps de prendre des mesures pour mettre fin aux prix outranciers.

Face aux pressions concertées exercées par les grands acheteurs du secteur des soins de santé, de nombreuses sociétés pharmaceutiques mondiales ont pris l’initiative de modérer leurs stratégies de prix aux États-Unis et ailleurs. À la suite de ces mesures d’autorégulation, le ton du discours politique s’est adouci. Puisque l’industrie pharmaceutique est très active en recherche et développement et que les besoins médicaux insatisfaits sont nombreux, les gouvernements semblent reconnaître que la menace d’une intervention ne constitue pas la méthode la plus efficace pour gérer les priorités.

Par ailleurs, le marché des soins de santé poursuit son expansion pour satisfaire aux besoins en croissance partout dans le monde et pour traiter des problèmes de santé complexes. La prévalence du diabète, de l’obésité et des différentes formes de cancer augmente, ce qui pose des défis particuliers en matière de santé. Par exemple, il est prévu que les ventes de traitements contre le cancer augmenteront de 13 % par année pour les sept prochaines années, selon EvaluatePharma.[1]

De nouvelles possibilités de mettre au point des traitements contre des maladies rares, de mieux utiliser les données de santé personnelles afin d’établir des diagnostics plus précoces et de traiter les patients de façon plus personnalisée et plus efficace, parfois à distance, apparaissent également. Les fournisseurs de dispositifs médicaux, tout comme les sociétés pharmaceutiques, sont bien placés pour tirer profit de ces possibilités.

Nous sommes d’avis que le secteur demeure intéressant malgré les gains récents. Les investisseurs à la recherche d’une volatilité moindre peuvent se tourner vers une poignée de sociétés mondiales ayant des sources de revenu diversifiées, générant d’importants flux de trésorerie disponibles et versant des dividendes intéressants. Ces sociétés ont un profil de gains très différent de celui des sociétés de première phase plus volatiles, qui affichent souvent des flux de trésorerie négatifs et dépendent beaucoup des résultats de projets de recherche individuels.

Dans un cas comme dans l’autre, la monétisation de la recherche s’accompagne d’incertitudes contre lesquelles même les joueurs les plus importants ne peuvent se prémunir complètement. Des revers sont presque inévitables dans les domaines qui évoluent rapidement, comme l’immuno-oncologie.

La recherche dans de tels domaines est devenue une course pour la réussite marquée par l’essai de nouveaux médicaments, seuls ou en combinaison avec d’autres traitements établis. Des essais multiples impliquant différentes combinaisons de médicaments sont parfois réalisés, offrant des chances de résultats binaires, ce qui est synonyme de gains importants pour les gagnants, mais aussi de revers si les traitements ne remplissent pas leurs promesses. Il est essentiel de soupeser la valeur du pipeline de médicaments en développement d’une société et d’ajuster les prévisions de bénéfices en tenant compte des probabilités d’un succès ou d’un échec.

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel et strictement réglementé, les sociétés qui prennent de l’expansion au moyen de fusions et d’acquisitions et qui collaborent plus étroitement entre elles afin de répartir le risque et les coûts de développement figurent parmi les tendances à surveiller.

Bien que le rendement solide affiché par les titres du secteur des soins de santé depuis le début de l’année n’ait pas fait beaucoup de bruit, nous sommes d’avis que les investisseurs devraient s’intéresser plus attentivement à ce secteur, car il offre des caractéristiques attrayantes, dont des flux de trésorerie disponibles importants, des bilans solides et des dividendes intéressants. Étant donné la multiplication des nouveaux médicaments dans des domaines comme l’immuno-oncologie, la clé du succès pour tirer profit de ce potentiel de croissance consistera à trouver les sociétés possédant les pipelines les plus attrayants.

Une première version de cet article a été publiée dans Investment Adviser.

1 « World Preview 2017, Outlook to 2022 », EvaluatePharma, juin 2017. http://info.evaluategroup.com/rs/607-YGS-364/images/WP17.pdf

* Les spécialistes en placements sont membres du groupe participant d’AIA/AIC, Aviva Investors Global Services Limited (« AIGSL »).

Renseignements importants

Sauf indication contraire, tous les renseignements et les avis donnés sont ceux d’Aviva Investors Global Services Limited (Aviva Investors) au 28 septembre 2017. Les opinions, estimations, prévisions et énoncés concernant les tendances des marchés de capitaux, selon la conjoncture, expriment notre jugement et peuvent être modifiés sans préavis. Les renseignements contenus dans le présent document ont été obtenus auprès de sources jugées fiables, mais ils n’ont pas été vérifiés de manière indépendante par Aviva Investors et peuvent être inexacts. Toute mention de valeurs mobilières, de catégories d’actifs et de marchés de capitaux spécifiques n’est qu’à titre indicatif et ne doit pas être considérée comme une recommandation. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs.

La dénomination « Aviva Investors » désigne ici l’organisation mondiale d’entreprises apparentées de gestion d’actifs menant ses activités sous cette dénomination. Chaque société apparentée d’Aviva Investors est une filiale d’Aviva plc, une société multinationale de services financiers cotée en bourse dont le siège est au Royaume-Uni.

Au Canada

Aviva Investors Canada Inc. (« AIC »), dont le siège est à Toronto, est basée dans la Région nord-américaine de l’organisation mondiale d’entreprises apparentées de gestion d’actifs menant ses activités sous la dénomination « Aviva Investors ». Elle est inscrite auprès de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario « CVMO ») à titre de gestionnaire de portefeuille, de courtier sur le marché dispensé et de gestionnaire des opérations sur marchandises.

Aux États-Unis

Aviva Investors Americas LLC est inscrite auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis en tant que conseillère en placements. Elle est également inscrite auprès de la Commodity Futures Trading Commission « CFTC ») à titre de conseillère en opérations sur marchandises (« CTA ») et gestionnaire de fonds du marché à terme (« CPO »), et elle est membre de la National Futures Association (« NFA »). Pour la prestation de ses services, AIA recourt aux services de spécialistes en placements des sociétés de conseils en placements apparentées qui sont les mieux placées pour fournir l’expertise nécessaire à la gestion d’une stratégie ou d’un produit en particulier. Conformément aux directives réglementaires applicables, chacune de ces sociétés apparentées a conclu un protocole d’entente (« PE ») avec AIA en vertu duquel elle est considérée comme « membre du groupe participant » d’AIA, au sens de cette expression dans la dispense octroyée par le personnel de la Securities and Exchange Commission, qui autorise les conseillers en placements inscrits aux États-Unis à utiliser les ressources en matière de gestion de portefeuille et d’opérations des sociétés de conseils apparentées, sous la surveillance d’un conseiller inscrit. Les spécialistes en placements membres du groupe participant d’AIA fournissent des services de gestion de portefeuille, de recherche ou de négociation aux clients d’AIA. Ils fournissent aussi des services essentiellement similaires aux clients des sociétés de conseils apparentées, ce qui peut entraîner un rendement supérieur ou inférieur à celui qui est présenté ici. Cela signifie que les employés du groupe participant qui gèrent des stratégies ou d’autres produits offerts aux investisseurs américains sont surveillés par AIA.

La partie 2A du formulaire ADV d’AIA, qui fournit des renseignements généraux au sujet de la société et de ses pratiques commerciales, peut être obtenue en envoyant une demande écrite au Service de la conformité, à :

Compliance Department

225 West Wacker Drive, Suite 2250

Chicago, IL 60606

2017-0383_AIA/AIC_SEP2017